Le President de la Republique supersive la pose de la premiere pierre de la ville « Ribat Al Bahr » sur le littoral

 

LE Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a donné, mercredi soir à Nouakchott ( au Km 7 sur la route Nouakchott-Nouadhibou) le coup d’envoi pour le lancement des travaux d’une nouvelle ville repondant aux normes de la modernité dénommé  » Ribat Al Bahr ».
La ville, qui disposera de tous les services nécessaires, tire son nom du « Ribat » créé par l’érudit Abdallahi Ibn Yacine, qui a constitué le point de départ de l’Etat des « mourabitounes ».
Le projet, le premier de son genre en Mauritanie et dont le coût global est de 3 milliards de dollars, accueillera une population de 50 000 personnes disposant de tous les services nécessaires. Il sera exécuté par le groupe mauritanien pour l’investissement avec la participation d’un certain nombre d’investisseurs et de partenaires étrangers, à leur tête l’établissement islamique pour le développement du secteur privé relevant du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID).
Le projet comprendra des quartiers, des places de loisir, des infrastructures sanitaires et scolaires, des complexes commerciaux et d’autres services nécessaires à la vie moderne.
Le président de la République a été accueilli à son arrivée sur le site du projet par le Premier ministre, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, M. Ismaïl Ould Bodé ould Cheikh Sidiya, le wali de Nouakchott, le vice-président de la communauté urbaine de Nouakchott et les autorités administratives et municipales de Tevragh Zeina.
La cérémonie de pose de la première pierre qui a été suivie par un exposé sur les différentes étapes de réalisation du projet et par l’exposition d’une miniature de la ville s’est déroulée en présence du président de l’Assemblée Nationale, M. Messaoud ould Boulkhaire, des membres du gouvernement, du président du groupe de la Banque Islamique de Développement, Dr Ahmed Mohamed Ali, de M. Khaled El Aboudi, président de l’Etablissement Islamique pour le Développement du secteur privé, des hautes personnalité de l’Etat, des membres du corps diplomatique accrédités en Mauritanie des représentants des organisations internationales à Nouakchott et de plusieurs autres invités.
Le projet de la ville « Ribat El Bahr »
sera réalisé sur une superficie de 675 hectares. Il sera en outre, propice pour le développement d’activités économiques et sociales et attractif pour les investissements.
Dans une allocution prononcée pour la circonstance, le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire a indiqué que cet ambitieux projetn unique en son genre dans le pays vient concrétiser la volonté du Président de la République d’attirer les investissements intérieurs et extérieurs pour les orienter vers le secteur foncier.
Le ministre a remercié, au nom du Président de la République, le président du groupe de la BID et tous ceux qui contribuent de près ou de loin dans la réalisation de ce projet bénéfique pour notre pays.
Il a ajouté que l’appui et la confiance exprimés à l’occasion de la tenue de la dernière table de Bruxelles prouvent, de manière éloquente, la crédibilité dont jouit notre pays et qui a été retrouvée grâce à la voie suivie par le Président de la République dans la gestion du pays.
Le ministre a souligné que l’Etat mauritanien s’engage désormais à soutenir et accompagner les projets de développement exécutés dans le pays au profit du peuple mauritanien et pour combler le déficit dans les domaines de l’habitat, de l’hôtellerie, des bâtiments administratifs et des infrastructures touristiques et commerciales, entre autres.
Il a précisé que la Mauritanie offre désormais aux promoteurs, grâce aux efforts du Président de la République, des opportunités propices dans différents domaines dont les mines, le tourisme et le développement foncier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *